Autorisations de diffusions

Solidarité Alerte © 2012

CONTACT AUX FAMILLES ET APPELS A TEMOINS

Solidarité Alerte ©

Que cela soit au niveau international ou national (France).

Ces mêmes familles nous donnent ou pas l'autorisation de diffusion parentale pour la création des vidéos et appels à témoins.

Ce qui permet un travail de soutien, d'appui et de garder un contact durable avec les Familles.

Nous sommes effectivement proches des familles qui font appel à nous ou qui nous saisissent pour diffuser les appels à témoins.

Nous privilégions d'avantage le côté humain plutôt que celui du travail à la chaine.

Peu importe les heures passées auprès des familles qui se sont souvent étendues jusqu'à des 4 heures du matin, travailler avec les personnes et contribuer à retrouver un enfant ou un adolescent disparu, est de loin ce qu'il y a de plus motivant, qui plus est lorsque l'issue des recherches est heureuse et que les larmes de stress et de peine font place à celles de la joie et des retrouvailles.

RESPECT DE L'INFORMATION ET DROIT A L'IMAGE.

En aucun cas nous ne diffusons la photo d'un enfant ou adolescent disparu sans le consentement de la FAMILLE.

MEME SI UNE PHOTO APPARAIT EN PRESSE OU MULTIMEDIA, IL FAUT UNE AUTORISATION DE DIFFUSION DE LA FAMILLE OU DE LA PERSONNE CONCERNEE. RECUPERER UNE PHOTO SUR UN SUPPORT MULTIMEDIA QUEL QU'IL SOIT, NE DONNE EN AUCUN CAS LE DROIT AU TIER RECUPERANT L'AUTORISATION  DE LA DIFFUSER SANS L'ACCORD DE LA TIERCE PERSONNE CONCERNEE.

Avant toute diffusion publique d'une photographie par voie de presse ou autre (site Web, télévision, etc.), le diffuseur doit obtenir l'autorisation de diffusion de la personne concernée.

Si le sujet de la photographie est une personne, celle-ci, fût-elle inconnue, possède un droit de s'opposer à l'utilisation de son image.

Ce droit est assimilé à la notion de vie privée.

Avant de pouvoir utiliser la photographie concernée, il faut s'assurer que la personne photographiée ne se trouve pas atteinte dans le respect de sa vie privée et de son image et qu'elle ne s'oppose pas à la communication de cette image.

Ce droit à l'image déborde le seul cadre de la sphère privée.

Des personnes se sont opposées à la publication d'une photographie les représentant dans un lieu public, dès lors qu'elles apparaissent comme étant le sujet de l'œuvre, en raison d'un cadrage ou d'un recadrage.

D'autres, dans une photographie de groupe, lors d'une manifestation de rue, ont exigé que leurs traits soient rendus non identifiables.

La personne dont l'image est en cause peut agir pour s'opposer à l'utilisation de son image en demandant aux tribunaux d'appliquer l'Art. 9 du Code civil qui consacre le droit de tout individu au respect de la vie privée.

Cette action est néanmoins limitée et on ne peut invoquer une atteinte au droit à l'image qu'à la condition que celle-ci soit dégradante ou dépourvue de tout objectif d'information du public. Il existe des exceptions, par exemple les personnages publics dans l'exercice de leur fonction.

L'image d'une personnalité publique, saisie dans le cadre de son activité professionnelle ou publique, est moins bien protégée.

Toutefois, lorsque cette photographie a été prise dans le cadre de sa vie privée, il faut revenir à la règle de l'autorisation de la publication. C'est ainsi que le Premier ministre ne peut s'opposer à ce qu'un journaliste le photographie à la sortie du conseil des ministres ou au cours d'un déjeuner officiel, mais il peut interdire la publication de photographies le représentant à l'occasion d'un événement relevant de sa vie privée, tel qu'une réunion familiale.

La protection des personnes victimes d'utilisation non consentie de leur image est également assurée par les sanctions pénales de la captation illicite de l'image d'autrui.

Solidarité Alerte © traite également des sources d'informations et de mobilisations lorsque ces dernières peuvent être utiles à des tiers, aide suite aux catastrophes naturelles, incendies...

ATTENTION.

Certains trouvent amusant de faire circuler de fausses " Alertes Enlevements ".

De récupérer le logo du Ministère de la Justice et de l'affubler de stupidité toutes aussi absurdes les unes que les autres.

Alerte Enlevement est l'outil du Gouvernement, un outil efficace et rapide.

Il est à rappeler qu'une Alerte Enlevement, lorque celle ci existe, est diffusée et relayée IMMEDIATEMENT sur tous les réseaux multimédia, et supports d'informations existant en France.

Attention donc aux HOAX qui font circuler de fausses informations telles celle-ci.

C'est bien de partager, encore mieux de vérifier.

Un seul site unique pour alerte enlevement.

Site officiel Alerte Enlevement du Ministère de la Justice

PARCEQUE LA VIE EST PRECIEUSE ... C'EST VOUS TOUS AVANT NOUS, C'EST VOUS TOUS AVANT TOUT.

" Facta non verba, Non sibi sed suis, Veritas et utilitas " 

" Des faits pas des phrases, non pas pour soi mais pour les siens,

Solidarité Alerte © 2012

solidaritealertediifusion@yahoo.fr

Solidarité Alerte est indépendante du plan Alerte Enlevement.

Deux seuls mots : LA VIE

Solidarité Alerte © n'est partenaire avec aucune association ou organisation n'ayant conclu un accord.

Solidarité Alerte © 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×